Education – bilan de ces 2 premiers mois

Vous vous posez sûrement la question de comment allons-nous (quoi vais-je 😜) gérer l’instruction des enfants pendant ce long voyage.

Cela mérite un long article 😊

J’ai passé les quelques mois qui ont suivi notre décision à me renseigner sur la question, grâce aux très nombreux sites et blogs, aux retours d’expérience et à toutes les discussions avec les collègues, les maitresses, les mamans, papas et copines, entre autres autour de nos cafés du vendredi matin (petit clin d’œil à Marie, Cécile, et aux autres).

Petit rappel de notre situation : Sven travaille en remote et ce l’équivalent d’un temps plein de bureau (voir plus) et je gère les enfants, je gère l’emploi du temps de la journée, les sorties et l’instruction (en plus de la gestion de notre maison et du voyage).

Nos enfants ont 2, 4 et 8 ans, et auraient été, à la rentrée scolaire, en Nounou, moyenne section, et CM1.

Il y a plusieurs façons de gérer l’éducation pendant ce genre de projet :

  • Inscription au CNED ou autres programmes équivalents. Suite à mes recherches et discussions, il semblait que c’était assez contraignant, et les cours ne commençaient qu’en Septembre. De plus, la personne du CNED que j’ai eu au téléphone pour me conseiller n’était guère sympathique mais plutôt commerciale.
  • Faire l’école soit même (Homeschooling). Cela nécessite à mon sens d’avoir une bonne relation avec l’enfant, d’être à l’aise avec le programme, d’avoir confiance dans ses facultés d’apprentissage aux autres et aussi d’avoir de la patience.
  • Le « unshooling » – explication ici ou ici: on pourrait appeler ça pour résumer l’école de l’apprentissage de la vie. A mon sens, idéale pour des petits, mais pour des enfants de CM1 ou plus, qui seront à nouveau scolarisés dans un cursus classique ensuite, cela peut apporter des lacunes qui pourraient mettre l’enfant en difficulté.

J’entend déjà vos questions (qu’on m’a d’ailleurs souvent posées) : mais, l’école n’est-elle pas obligatoire ? Et non, c’est l’instruction et non l’école qui est obligatoire. Par la famille ou par un instructeur (références ici et ici)

Alors, quel est notre choix ?

Je fais un mix de HomeSchooling et Unschooling : Suite à de nombreuses discussions, j’ai compris que le CNED, ça n’allait pas coller. Et puis, Mael est un bon élève, sans difficulté scolaire, alors je me suis dit que le seul challenge, ça serait de les faire tous travailler en même temps.

Je n’ai prévu aucun support pour Théo et Agathe mis à part des petits jeux qui servent à tout le monde et qui peuvent leur apprendre les couleurs, à compter, à mémoriser ou tout autre chose. J’ai pour le moment acheté en Malaisie 2 petits cahiers d’activité pour les 2 petits.

Pour Mael, sa maitresse m’a gentiment dégoté un livre de Maths, de Français, de Sciences et Techno et d’Anglais.

J’avoue que ça pèse lourd et que je cherche quelques méthodes alternatives. Les Maths, c’est top d’avoir un support, car Mael peut écrire sur le livre. Celui d’Anglais s’avère très médiocre, surtout aux vues de toutes les méthodes que l’on peut trouver sur le net ou via des appli (bien plus sympa d’apprendre sur la tablette 😊) et on apprend aussi énormément dans notre quotidien. Agathe et Théo se font d’ailleurs un plaisir de dire Sankiou à tout bout de champ.

J’essaye de trouver une alternative à celui de Français et de Techno mais je n’ai pas encore pris suffisamment le temps de me pencher sur la question.

Et dans la pratique, ça donne quoi ??

Je pensais naïvement que j’allais pouvoir appliquer les recommandations de Claire Leconte concernant les rythmes de l’enfant (ceux qui me connaissent bien savent que ça me tient à cœur) et faire « la classe » le matin, mais :

  • Agathe fait la sieste en début d’après-midi et nous faisons donc plutôt les sorties le matin
  • Les enfants préfèrent jouer le matin
  • Je n’arrive pas à trouver une activité calme à chacun en même temps
  • Nous avons un espace restreint, souvent dans des petites chambres et Sven aussi a besoin d’un coin pour travailler (d’ailleurs, c’est une des raisons de mes sorties le matin, car c’est plus compliqué pour lui de bien travailler quand les enfants chahutent à côté)
  • Et surtout Mael a énormément de mal à se concentrer et à se motiver si les autres jouent. De plus, il faut que je sois toujours avec lui. S’il finit un exercice, plutôt que de passer au suivant, il vient réclamer de l’attention.

Finalement, les enfants apprennent tous les jours énormément ; je reviens par exemple d’un goûter avec Mael, et suite à une question de sa part sur « quel est le plus grand temple du monde », nous avons découvert qu’il s’agissait d’Angkor Vat, et nous avons lu son histoire. Cela nous a permis de faire de l’histoire et du vocabulaire.

Aussi, tous les jours, nous payons certaines choses ce qui permet de faire du calcul. Nous lisons des plans : géométrie (il avait justement une leçon sur les coordonnées et il a pu voir des cas concrets et donc voir pourquoi toutes ces leçons), nous visitons : histoire, nous discutons : communication, instruction civique. Mael apprend à apprendre aux autres aussi : je l’ai observé jouer avec Agathe un jour et sa méthode était très intéressante : il avait un tas de feutres ; il demandait à Agathe quelle couleur était le feutre ; si elle répondait juste, il lui donnait, sinon, il le gardait. Au bout d’un moment, elle ne se trompait plus.

Et si je regarde le programme d’instruction civique de CM1, je me rends compte que nous faisons plein de choses de notre quotidien un peu particulier. Par ex :

Le refus des discriminations de toute nature : on en parle pas mal et la Malaisie était un excellent exemple de vie en harmonie alors que les populations étaient très diverses.

La vie en collectivité : c’est ce que nous faisons tous les jours. Respect de personnes à coté de nous dans les hôtels ou resto, respect au niveau des déchets … on est aussi confronté à ce qui se passe quand justement, les gens ne respectent pas.

Les différents régimes politiques dans le monde = nous sommes actuellement en Thaïlande où un Roi et un 1er ministre sont à la tête du pays.

Pour info, vous pouvez trouver tout le programme ici : http://www.academie-en-ligne.fr/default.aspx avec accès gratuit pour le primaire

Autre exemple d’apprentissage : Aujourd’hui, Théo ramasse une plume et me dit : « oh maman, on pourrait aussi écrire avec cette plume ! ». Génial pour un petit sujet d’éducation et d’histoire, de partage (Mael qui expliquait quand Théo ne savait pas répondre à mes questions). Et puis, en rentrant de notre balade, on a fabriqué de la fausse ancre avec de la terre et de l’eau (oui de la boue se moquent certains 😜) pour faire des dessins (ce qui a encore valu une leçon d’histoire sur les hommes préhistorique qui dessinaient avec de la terre).

Côté gym, sport, et motricité, les enfants ne manquent pas une occasion de jouer dans les parcs et nous improvisons des parcours…


Parfois, nous tombons sur un hôtel/Guest house où il y a des jeux, qui nous permet d’explorer d’autres choses.

20180822_100828910301752837034060.jpg

On apprend des petites comptines aussi…
20180822_1057108591784533177392855.jpg
Et puis, il y a la tablette et l’ordi, sur lesquels on leur passe (en plus des dessins animés lors de grosses fatigues ou pluie) les « C’est pas sorcier » ou encore « Il était une fois … ». Enorme source de connaissance pour les enfants !

On travaille aussi sur la confiance en soi : J’avais énormément aimé la méthode de Mélanie, la maîtresse de Théo, qui leur demandait de présenter volontairement leur cahier de vie, mais aussi ce qu’il avait créé par ex. J’utilise cette méthode dès que j’en ai l’occasion comme par ex hier, où Théo a présenté à 2 femmes qui ne parlaient pas un mot de Français et moi-même son véhicule en lego qu’il m’avait fabriqué.

Et j’ai encore tout un tas de choses en tête, que je n’ai pas encore eu le temps de faire ni de mettre en place. En parlant de mise en place, je ferais peut-être un article sur les choses que nous avons mise en place au quotidien pour notre bien-être à tous, reste de mes nombreuses lectures sur l’éducation positive et du programme de soutien à la famille et parentalité que nous avons suivi avant de partir (Merci encore à la Mairie de Mouans-Sartoux de faire tant pour les familles et les enfants).

Quelques images de nos moments de « travail ».

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bilan :

Agathe apprend énormément de vocabulaire, de l’Anglais et tout un tas d’autres choses qu’elle aura peut-être oublié mais qui resteront ancrés en elle. Et puis il lui restera les odeurs, les sons et autre dans sa mémoire profonde.

Théo apprend énormément mais c’est toujours lui qui décide ce qu’il veut faire et quand… On verra ce que ça donne. Je pense que malgré son jeune âge, il gardera en mémoire beaucoup de choses. Il m’épate déjà sur certaines choses qu’il se rappelle alors que c’était il y a pas mal de temps.

Mael … il est vite affecté par la fatigue et quand il l’est (fatigué), il ne veut rien faire (à part des maths, sa matière de prédilection). Mais il a fait d’énormes progrès en rédaction (même si côté grammaire et conjugaison, c’est plutôt le contraire), en confiance en lui, en Anglais et j’en passe.

Les trois jouent énormément ensemble, surtout comparé au début, et on peut voir une bonne complicité entre eux.

Conclusion : c’est dur et il faut énormément de patience et d’imagination !!!

PS : n’hésitez pas si vous avez plus de questions ! je serais ravie de partager un peu plus. Et N’hésitez pas à commenter !

PS 2 : ci-dessous une petite liste des jeux/matériel que nous avons emportés – ça peut paraître beaucoup comparé à ce que les familles autour du monde emportent, mais je passe beaucoup de temps seule avec les enfants pendant que Sven travaille et je ne peux pas toujours partir à l’aventure visiter seule avec eux.

  • Mistigri = en plus du vrai jeu, ça sert de memory, et autre sur les couleurs, nom d’animaux…
  • Un genre de Uno que je trouvais sympa à cause des couleurs et chiffres qui peuvent servir pour apprendre les chiffres, les couleurs, trier…
  • Quelques billes = jeu libre pour les enfants mais aussi tri, comptage, ou encore comme aujourd’hui parcours avec une bille dans une cuillère qu’il ne fallait pas faire tomber
  • Lego = jeu libre, couleurs, tri, construction, présentation, motricité fine, partage mais aussi bagarres 😊 donc gestion de conflits
  • Monopoly de voyage
  • Batawaf – un genre de bataille (que je ne vais pas tarder à laisser dans une Guest house)
  • Des mini puzzles (permet de très bons moments calmes et d’entraide)
  • 2 poupées/doudou
  • Quelques Playmobil = jeu libre
  • Dobble = pour le fun
  • Un jeu de 7 familles
  • Feutres/crayons/ciseau/colle/scotch/petits cahiers qui servent beaucoup
  • J’avais pris des ardoises, mais les feutres s’usent vite et les enfants utilisent beaucoup les feuilles, donc je m’en sépare
  • Un jungle Speed de poche mais je m’en sépare car on ne l’utilise pas
  • J’en oublie peut-être…

7 réflexions sur “Education – bilan de ces 2 premiers mois

  1. OLIVIA dit :

    Ma chère Katy, je suis extrêmement fière de ton investissement sur l’apprentissage de l’école de la vie que tu peux donner à tes enfants. Je vois que tu es pleinement heureuse et cela fait du bien de le lire. Je t’embrasse tendrement. O

    J'aime

  2. Nat peyre dit :

    Super article très complet et très intéressant ! Merci Katy de nous partager votre expérience et ton point de vue sur l’instruction en famille. Bravo à toi, cela doit vraiment être un sacré challenge! tu sembles appréhender super bien Les choses, Les enfants ont beaucoup de chance…
    Les occasions d’apprendre et de s’enrichir pour eux doivent être multiples…
    Je n’ai pas vraiment de questions concernant l’apprentissage des enfants mais plus sur votre vie pratique quotidienne. Par exemple, comme cela se passe pour vous pour les repas? Je trouve que c’est un poste qui prend tellement de temps au quotidien (entre Les courses, la préparation, Le nettoyage de la cuisine..) et qui empiète énormément sur le temps de qualité que l’on pourrait consacrer aux enfants.
    Vous mangez beaucoup au resto? Guest house avec repas servis ? Ou autre?

    J'aime

    • Katy Gaub'Trotter dit :

      Coucou Nath et merci pour ton commentaire. J’avoue qu’on est un peu laxiste pour les repas. Les enfants mangent peu de légumes mais pas mal de fruits, en grande parti en jus frais. Nous avons été dans des hotels ou le petit dej était inclus (comme à Tioman) et ce sont les seuls moments où on prend un petit dej préparé. Les enfants aiment bien ne pas avoir à bouger pour prendre le petit dej, et aussi pour des raisons de budget, on achète quelques trucs en supérette. Je donne souvent un truc à grignoter aux enfants dans la matinée (trouvés par ex dans les marchés locaux – ce matin, on a testé des petites choses à la coco et un drôle de cake rose). Quand on est à l’hotel, le midi et le soir, ce sont souvent des petits resto ou on mange au fil des marchés. Quand on loue via airbnb, on en profite pour faire des courses et préparer à manger, et dans ce cas on essaye de faire pas mal de légumes :p (mais la vaisselle et les casseroles sont souvent très très restreintes). Le goûter est parfois zappé ou super équilibré genre glace et gâteaux super diététique :p. Les courses sont souvent rapide, contrairement à notre quotidien Français. Le nettoyage aussi est très rapide. J’avoue que les resto ne sont pas nos moments préférés: on ne sait jamais trop quoi prendre aux enfants (il faut qu’il mange, que ça ne soit pas trop cher et un min équilibré), il y a l’attente ou il faut gérer les enfants, et puis l’éternel: « mange…. ». J’espère t’avoir répondu 🙂 Gros bisous

      J'aime

      • Nathalie PEYRE dit :

        ok merci, oui je cerne un peu mieux les choses concernant les repas, c’est vraiment cool de pouvoir etre beaucoup dehors avec eux, les destinations s’y pretent il faut dire 🙂 Le street Food, c’est aussi hyper cool. Cela me semble difficile de cuisiner au sens « francais »…et cela correspond bien aux besoins des enfants apparemment! tant mieux, cela degage plein de temps sympa.

        J'aime

  3. Benjamin Rey dit :

    Bravo de relever ce beau challenge.
    J’ai beaucoup pensé à vous sur ce sujet pendant les vacances quand on essayait de faire faire ne serait-ce que les cahiers de vacances (donc que des revisions). Tout un programme neuf, ça doit être une autre histoire.
    Merci pour le partage d’expérience !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s