Leçon de voyage

Depuis le 9 Octobre, nous sommes à Bali. Nous y avions passé un petit mois en Septembre, lors duquel nous n’avions eu l’occasion de visiter que quelques endroits et nous avions décidé d’y revenir pour mieux explorer l’île (qui était quand même notre projet d’expatriation initial) et nous poser un peu.

Nous avons donc décidé de passer au minimum une semaine au même endroit, afin d’avoir vraiment le temps de se poser et de découvrir les lieux où nous nous arrêtons. Cela nous permet aussi de prendre un minimum de marques et de faire l’instruction tranquillement, surtout pour Mael.

De cette manière, je ne passe pas non plus tout mon « temps libre » à chercher des logements.

Cela fait maintenant plus de 2 semaines que nous étions au bord de mer, à passer nos journées entre plage et piscine, agrémentées de quelques visites lors des jours off de Sven, mais cela commençait sérieusement à m’ennuyer. Je voyais aussi l’ennuie pointer le bout de son nez chez les enfants, qui restaient collés à moi à coup de « j’sais pas quoi faire, joue avec moi Maman… je peux jouer à la tablette ? », ou encore Théo qui se coupe un bon bout de frange, certainement pas ennuie (je vais devoir prévoir un passage chez le coiffeur, car mon rattrapage ne vaut pas mieux que son art).

Nous voilà à nouveau dans les hauteurs de Bali, à Munduk cette fois-ci.

On a retrouvé des températures agréables ; même de la pluie ! ben oui, on aime et ça nous fait du bien 😊

Les paysages sont magnifiques et changent au cours de la journée, un réel plaisir.

Ici, nous sommes entourés, comme à Sidemen, de montagnes, rizières, cascades…

Nous sommes arrivés hier midi et nous avons déjà fait une bonne balade de plus de 2h hier et une de plus de 3h.

Nous avons découvert des nouveaux paysages, des nouvelles variétés d’arbres, de fruits … Et j’ai eu l’impression de nous retrouver.

Et pendant la balade d’hier, Mael m’a confié que lui aussi en avait marre de la mer et qu’il se régalait lors de la balade.

Nous avons donc fait le constat que ce genre de voyage, celui où on prend vraiment le temps de vivre et de s’ennuyer, nous apprenait beaucoup sur nous, et beaucoup sur notre famille : ce qu’on aime, ce qu’on aime moins ou ce qu’on déteste (les chiens partout qui aboient pour Mael). On se fait des listes (mentales – il faudrait qu’on se les note) de ce qu’on va changer dans notre quotidien quand on sera revenu chez nous, de qu’on a envie de faire en famille, ou pas, ou encore de ce qu’on aurait envie de rapporter …
Encore un des objectifs de ce voyage atteint !

Et vous, est-ce que vous avez appris à connaitre vos envies lors de voyages similaires ?

PS: j’ai écrit cet article il y a déjà quelques jours, et depuis, nous avons quitté Munduk. Mais nous y avons passé 4 jours superbes et nous avons continuer à profiter à fond de chaque moment et à prendre conscience de ce qu’on aime vraiment.

Une réflexion sur “Leçon de voyage

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s